🗞 News

Histoire de tournage

Damien

2 juin 2018

Tournage du teaser Imparato

En ce 20 décembre 2016, 17h30, nous sommes 5 sur la scène de la salle du Théâtre du Petit Merlan à Marseille et Théo vient d’éteindre sa caméra. Le tournage de la vidéo d’Imparato est terminé.

Retour sur ce tournage et sur cette vidéo qui ont donné le coup d’envoi du projet Imparato !

Théo est mon fils. En décembre 2016 il va avoir 20 ans et il est élève aux Ateliers de l’Image et du Son à Marseille. Cela fait déjà plusieurs semaines que nous discutons de notre projet : une vidéo pour illustrer le concept d’Imparato, l’application qui donne la réplique aux comédiens et sur laquelle je suis en train de travailler. Théo a écrit le scénario et me l’a lu. Il est simple, efficace et j’y adhère instantanément : un comédien, qui se fait sermonner parce qu’il n’a pas assez travaillé son texte, décide d’installer Imparato pour accélérer son apprentissage. On le voit ensuite dans sa vie quotidienne, en train d’apprendre son texte avec Imparato. Puis enfin, on le découvre sur scène, en train de jouer … Imparato lui a permis d’apprendre rapidement son texte. Yeah !

Ce dialogue (véridique) a lieu le mardi soir précédent, soit 5 jours avant le début du tournage :

Théo :
Bon, moi je suis dispo lundi et mardi prochain uniquement, je peux trouver le matériel et un preneur de son. Par contre il va falloir que tu t’occupes d’organiser le reste.

Moi :
Le « reste », c’est à dire ? Tu as besoin de quoi ?

Théo :
Trouve moi 2 ou 3 comédiens, un théâtre, écris les dialogues et … on va avoir besoin d’une machine à fumée aussi !

Quelques mois avant, j’ai fait la formation du Wagon, à Marseille, et j’y ai fait la connaissance de Thibault. Je l’appelle et il accepte tout de suite de jouer le rôle principal dans la vidéo. Extra !

Je connais bien Danièle De Cesare, elle gère depuis 20 ans le Théâtre du Petit Merlan dans le 13ème arrondissement de Marseille. C’est une comédienne extraordinaire et une prof de théâtre géniale. C’est avec elle que je suis monté sur scène pour la première fois, en 2004. Un rapide coup de fil, le théâtre est libre mardi, elle nous le prête avec grand plaisir mais il faudra libérer la place avant l’atelier adultes qui démarre à 19h. Génial !

Reste le texte … je relis quelques classiques et des extraits de pièce contemporaines mais rien ne me convainc. Je me décide pour un extrait du Diner de Con mais Théo m’en dissuade pour des questions de droit d’auteur. Et si je l’écrivais moi même ? Je retrouve sur mon disque dur une idée de pièce que j’avais eu quelques années auparavant : une troupe de théâtre qui, pour jouer une pièce, décide de zigouiller la seule comédienne (Simone Daveau) qui ait jamais eu le droit de la jouer. J’imagine le premier dialogue entre les comédiens de la troupe :

Répliques Une pièce d'enfer

Va pour ce texte ! Je l’intègre dans Imparato (qui n’est alors qu’un prototype à l’époque, mais déjà utilisable) pour que Thibault puisse commencer à l’apprendre.

Lundi, premier jour de tournage, 14h.

Rendez-vous est donné dans une station de métro. Objectif : un plan séquence qui suit Thibault dans les escalators et l’accompagne dans la station. Les gens nous regardent un peu médusés, la perche attirent les regards … et le service de sécurité de la RTM. Bien sûr que nous avons une autorisation pour filmer dans le métro … mais on l’a oubliée à la maison … ne vous fâchez pas messieurs, on remballe ! Heureusement, la prise dans les escalators était bonne. On prend un dernier plan à la sauvette, dans la rame, entre 2 stations.

Tournage du film imparato dans le métro

A l’air libre il fait froid et il pleut. Après tout on est à 5 jours de Noël… Un porche pour s’abriter. Théo cherche le meilleur angle. Les reflets de la pluie sur les pavés et l’éclairage orange l’inspirent. Les prises s’enchainent. Je fais office de script et je note chacune d’elles. Thibault dit et redit son texte et faisant croire qu’Imparato lui donne la réplique dans son casque audio.

Premier jour de tournage imparato

Premier jour de tournage Imparato caméra

Les passants ne font même pas attention à nous. Ils sont pressés de retrouver leur intérieur chaud et douillet.

Trajet de retour en transport en commun, l’occasion de dégainer la caméra pour le plan du bus, ici, pas de service de sécurité. Je fais office de figurant. Le cadrage, le son, les essais … cela prend un temps fou.

Nous laissons passer notre arrêt faute d’avoir fini à temps. Nous voila au terminus de la ligne … le bus repart en sens inverse, il est 18h30.

Premier jour de tournage Imparato abribus

20h la caméra est coupée après le plan de l’abri-bus.

Rendez-vous demain.

Mardi 10h, deuxième jour de tournage.

Petit déjeuner, viennoiseries. On tourne dans la salle de bain.

Tournage du film Imparato dans la salle de bain

On descend au Franprix. Le gérant ne veut pas nous laisser filmer dans les rayons … il finit par accepter à condition de faire vite et de ne pas filmer les clients. Merci !

On se retrouve dehors pour quelques plans sur le trottoir. Thibault assure, on dirait qu’il a fait ça toute sa vie. Les plans sont délicats, Théo doit cadrer tout en reculant.

Il est déjà 14h quand nous arrivons au théâtre du Petit Merlan. Mon ami Ahmed est là pour nous accueillir. Les fauteuils rouges sont sagement repliés et la scène nous ouvre ses bras. Cadrages, essais, reprises.

Ahmed joue le metteur en scène colérique et donne de sa grosse voix. On avance doucement, on tâtonne un peu.

Tournage Imparato au théâtre

Tournage film Imparato au théâtre 2

Tournage du film Imparato au théâtre 3

Chaque plan est filmé sur au moins 4 angles différents. Pour masquer la salle vide on inonde l’espace de fumée. On a l’impression de flotter dans les nuages. Margaux nous a rejoint pour incarner le 3 ème personnage.

18h tout le monde se congratule sur le parking du théâtre. Le tournage est terminé.

La vidéo sortira officiellement 6 mois plus tard, c’est à dire en plein coeur de l’été 2017. Nous étions alors sur Avignon et c’était le moment idéal pour la sortir.

Le dernier montage fait découvrir une vidéo dynamique, au montage rythmé et énergique. Raphael Estano a fait la bande son, uniquement des percussions. Brillant ! Quelques dégâts collatéraux cependant : Margaux et Ahmed ont été sacrifiés sur l’autel de la sacrosainte loi du « pas plus d’une minute ta vidéo ! »

Quelques mois après avoir tourné cette vidéo, Thibaut à officiellement rejoint l’équipe Imparato.