🎭Imparato

C’est ici que tout a commencé … Comment est né le projet Imparato ?

Damien

25 février 2018

Lecture texte de théâtre entre comédiens

J’ai découvert le théâtre en 2004 alors que je cherchais à redonner un peu de vie à ma vie. Il y eut d’abord ce petit lieu à coté de chez moi où mes enfants prenaient déjà des cours, le Théâtre du Petit Merlan à Marseille. J’y ai trouvé l’amour des mots et des textes. Le plaisir de jouer avec son corps, son coeur et ses émotions. J’y ai rencontré la scène aussi, cette créature mystique qu’il a fallu apprivoiser, elle peut vous porter comme elle peut vous engloutir. Et puis le tourbillon s’est enclenché.

Il m’est devenu aussi vital de faire du théâtre que de respirer. Lire, apprendre, ressentir, expérimenter. Les années qui suivirent furent tellement riches ! Du jeu, des projets, des aventures, de nouveaux lieux, de nouvelles rencontres, encore de nouveaux projets, des amis, des disputes, des moments forts, jouer, jouer encore, devant 200 personnes, devant 5, dans un supermarché, dans un jardin … jouer, jouer … Vivre. Le théâtre est pour moi une passion dévorante. J’aime le vivre en groupe, en troupe, le jeu qui prend forme doucement pendant les longues heures de répétition, les personnages qui naissent, le groupe qui évolue, les amitiés qui naissent, les vérités qui apparaissent, l’unisson du stress quand la date approche … et toujours ce temps qui manque, ces heures passées le soir ou le week-end, sur son temps personnel … c’est le lot de tous les comédiens amateurs.

En 2016 mon atelier prépare Musée Haut Musée Bas de Jean-Michel Ribes. Je joue plusieurs personnages dont le Gardien 3 dans la scène Mammouth.

Gardien 3 :
Mais ce qui domine c’est la sensibilité, une énorme sensibilité … on baigne du soir au matin dans la sensibilité. On est bien d’accord Robert ?

Cette scène fait intervenir 6 personnages. 5 gardiens et une femme. Les dialogues s’entrecroisent et s’entremêlent. Il n’y a aucune logique dans les interventions des personnages. L’apprentissage est compliqué et nécessite de longues heures d’italienne pour caler les interventions de chacun.

Petit arrêt sur image pour vous parler de la Disponibilité. C’est un problème récurrent chez le comédien amateur. Oui, on aime le théâtre, oui on est prêt à donner beaucoup pour notre passion, mais on a aussi une 2ème vie professionnelle bien remplie par ailleurs. Alors, parfois, c’est compliqué de trouver, en plus des 3 ou 4 heures hebdomadaires consacrées à l’atelier, des créneaux supplémentaires pour se retrouver et travailler une scène ou un dialogue en particulier.

Revenons à la scène Mammouth. Des dialogues compliqués et des problèmes de disponibilités de chacun. J’ai du mal à apprendre mon texte alors je fais ce que j’ai toujours fait dans ce cas là : j’enregistre sur mon téléphone le dialogue de la scène et je laisse des blancs pour mes répliques. Ce petit bricolage me permet de pouvoir faire des italiennes quand je suis seul.

Un matin, alors que mon cerveau s’est mis en mode répétition et que je fais défiler mon texte dans ma tête, c’est le déclic. Et pourquoi je ne développerais pas un outil qui permette au comédien de travailler son texte ? Ce serait une sorte de site web ou une application pour téléphone. J’aurais mon texte tout le temps avec moi et je pourrais faire des italiennes quand et où je veux … Imparato est né ce matin de juin 2016.

Nous avons joué Musée haut Musée Bas 2 fois en Juillet 2016, j’en garde un excellent souvenir !